Syndicalisme d’industrie

A un premier niveau, le syndicat d’industrie doit rassembler le plus largement possible afin d’éviter la mise en concurrence des salarié-e-s d’une même branche. Il unifie donc les travailleurs-euses sur la base d’une même plate-forme revendicative. Le syndicalisme d’industrie a donc permis la mise en place des Conventions Collectives Nationales mais aussi des statuts et des mutuelles de branche.

Au deuxième niveau, il regroupe les travailleurs-euses de tous les statuts et de toutes entreprises, il doit élaborer une vision globale de la branche professionnelle pour se mettre en capacité de se substituer au patronat pour pouvoir organiser une gestion de la branche par les travailleurs-euses eux-elles mêmes.


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 14 septembre 2011
par  CSR

Rencontres du syndicalisme d’industrie

Nous pensons que la priorité actuelle n’est pas de savoir comment gérer le capitalisme sur une base « sociale ». Pour nous, la politique ce n’est pas de gérer les institutions capitalistes mais préparer le Socialisme en agissant au quotidien dans ce sens. Car, si nous voulons que dans le futur les (...)

lundi 22 janvier 2007
par  CSR

Les syndicats d’entreprise : naissance d’une supercherie

L’Unité syndicale ne se pose pas seulement au niveau des relations entre confédérations syndicales. L’unité syndicale se retrouve aussi au cœur de la structuration des confédérations. La façon dont les travailleurs sont organisés au quotidien pour lutter a des répercussions très importantes sur leur (...)

Navigation

Sous-rubriques