Sport Ouvrier

La Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT)
lundi 24 octobre 2011
par  Peau rouge

Il s’agit là d’une dimension vraisemblement disparue de toutes les Union Locales CGT, néanmoins, celle-ci a existé, il n’ya pas motif à imaginer qu’elle n’aurait plus sa place, nous tenons donc à l’évoquer dans cette brochure ("Comment animer une Union Locale") avec le dessein et l’espoir que cela donnera le goût à certains de faire renâitre cette activité.

La FSGT (Fédération Sportive et Gymnique du Travail) reste une des principales fédérations avec 380 000 membres. Même si elle n’est plus d’une influence essentielle et est marquée par une approche social-démocrate, elle pose avec pertinence la question des valeurs véhiculées par le sport et la propagande immense qui l’accompagne aujourd’hui. Le sport est bien un liant social et donc un outil de sociabilité essentiel pour la classe ouvrière. Consciente de cette réalité, la bourgeoisie a totalement investi ce secteur pour en faire un espace d’activités marchandes et une tribune politique permanente et planétaire : concurrence entre les individus et les peuples, course à la performance, culte des maîtres, des vedettes, association de leur réussite à des conduites de consommation, à des entreprises, ect.

La FSGT offre donc néanmoins la possibilité de développer une pratique de sport ouvrer et d’activité dégagées des valeurs du sport bourgeois. On pourra se procurer les guides sur le site de l’association. Si des militant-e-s sont prêt-e-s à développer ce type d’activité, une prise de contact avec le réseau existant localement pourra être faite. Mais une association peut également être crée, elle peut donner droit aux subventions en qualité d’organisation sportive agrée. Là encore c’est un moyen pour des militant-e-s cégétistes et ouvriers-ères de se consacrer à une activité associative intégrée à leur lutte militante plutôt qu’externalisée et mise au profit d’organisations sans objectifs politiques, sans positions de classe et souvent d’orientation bourgeoise.