Journées formation/débat des CSR des 15 et 16 juillet 2011

dimanche 22 mai 2011
par  James Connolly

Nous avons participé à une lutte généralisée à un niveau interprofessionnel, telle que nous n’en avions pas connue depuis plusieurs décennies, avec la mobilisation de nombreux travailleurs du secteur privé. Des millions d’entre eux sont entrés ponctuellement ou durablement dans l’action. L’adversaire était isolé, discrédité, surpris et a démontré de réels signes d’inquiétude. Et pourtant nous avons perdu cette bataille.

.....(la suite en cliquant sur le titre)...........

L’ampleur de cet échec doit nous amener à nous interroger sur nos carences. Il est désormais impossible de reprendre la petite routine militante et notre train-train quotidien sans prendre le temps de réfléchir aux racines profondes de nos faiblesses, pour en tirer les leçons qui s’imposent. C’est d’ailleurs la tâche la plus importante.
Il serait tout aussi facile de renvoyer la responsabilité de la défaite sur telle organisation ou sur tel responsable syndical. Car la responsabilité est collective.

Cependant, dans cette période de repli tactique après la défaite, le syndicalisme confédéré de classe doit désormais jouer son rôle d’organisateur pour repartir au plus tôt à l’attaque. Cela passe par une prise de conscience de notre crise organisationnelle et stratégique.

Ces derniers mois les CSR ont renforcé leur influence. Nos analyses sont sorties avec plus de crédit après la lutte pour la défense des retraites. En effet, elles sont apparues cohérentes avec les forces et les faiblesses du mouvement syndical, telles qu’elles se sont exprimées dans la mobilisation.

Depuis, les CSR ont connu un nombre inédit d’adhésions et de contacts depuis leur création.

De nouveaux comités sont donc en train de se constituer.

L’enjeu est désormais d’accélérer le développement de notre tendance afin de lui donner une influence de masse. La reconstruction d’une confédération de classe passe nécessairement par l’élaboration et la diffusion d’une stratégie révolutionnaire, intégrée à la vie réelle et aux luttes concrètes de notre classe.

Comme chaque année, les CSR organisent des rencontres de militants syndicalistes en été.

Ces deux journées de débat et de formation rassembleront des dizaines de militants venus de France mais aussi d’autres pays. Elles sont ouvertes à tous ceux qui, militants des CSR ou non, veulent renforcer leur formation, leur efficacité militante et ouvrir des perspectives anticapitalistes.

Les thèmes des journées de formation :

L’accueil démarre le vendredi 15 juillet dans la matinée afin de pouvoir participer à la totalité des travaux des deux journées de formation.

Vendredi 15 juillet

- Unions Locales et sociabilité ouvrière

Samedi 16 juillet

- Syndicalisme d’industrie
- La tendance révolutionnaire : quelles leçons à tirer aujourd’hui à partir de l’histoire de la construction des CSR en 1920 ?

Pour les modalités et informations concrètes d’inscription et d’accès,
envoyez un message à :

syndicalistes[@]gmail.com