Solidarité avec les Syndicats de l’énergie irakiens

jeudi 9 septembre 2010
par  James Connolly

Le 27 juillet, les représentants de différents syndicats dans le secteur de l’électricité à Bassora se sont rencontrés à la centrale de Najibia. Ont participé le Syndicat de l’électricité de la FCOSI (Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak) ; le syndicat indépendant de l’électricité ; la Ligue des employés de l’électricité ; le syndicats professionnel des ingénieurs et le syndicat des ouvriers et techniciens de l’électricité de la FGTI (Fédération générale des travailleurs irakiens). Le syndicat des ouvriers et employés était excusé.

L’objectif principal de la rencontre était de se mettre d’accord sur une stratégie commune pour faire face à la nouvelle politique des autorités pour interdire les syndicats dans le secteur public.

Les représentants des syndicats se sont mis d’accord pour :

1. lancer une campagne locale et un communiqué commun contre les décrets ministériels.

2. Préparer un argumentaire commun, à présenter aux autorités irakiennes, pour faire annuler les décrets.

3. Préparer une manifestation dans plusieurs villes irakiennes, pour protester contre ces décrets.

4. Organiser une campagne internationale pour mettre la pression sur les autorités.

Le samedi 1er août, le syndicat des ouvriers et techniciens de l’électricité a organisé une grande manifestation à Bagdad, en coopération avec les autres syndicats du secteur de l’électricité.
La manifestation est partie et revenue à la place Al-Firdous, au centre de Bagdad, en passant par la place Kahramana. Plusieurs milliers de personnes y ont participé, avec une bonne couverture médiatique.
Les slogans dénonçaient les décrets de Hussein Sharistani, qui interdisent les syndicats dans le secteur de l’électricité. Les manifestants exprimaient aussi leur désappointement sur le fait que le ministre de l’électricité ne soit pas parvenu à procurer les moyens nécessaires à relancer la production électrique, malgré les 13 milliards de $ dépensés sous prétexte de réformer le secteur.

Ils ont crié : « Hussein, où est passé le courant ? » et « Oui, oui aux syndicats, Oui à la liberté, non à la répression ! ». Des dizaines de banderoles dénonçaient les décrets anti-syndicaux.

C’est la plus grande manifestation pour défendre la liberté syndicale à ce jour en Irak. Jusqu’ici, les violations des droits syndicaux avaient donné lieu à des rassemblements ou à des meetings plus limités. Cette manifestation montre donc une progression qualitative des luttes syndicales, pour construire un mouvement syndical libre. D’autres mobilisations ont eu lieu dans d’autres villes.

Nous demandons à toutes les organisations syndicales d’apporter leur soutien à notre bataille qui est celle de la liberté syndicale.

Le Syndicat de l’Electricité de la FCOSI


Vous pouvez envoyer vos motions de solidarité à la Fédération des Conseils Ouvriers et Syndicats d’Irak (FCOSI, l’organisation syndicale la plus influente) : info@uuiraq.org

Et des motions de protestation au Ministère de l’Idustrie : minister.office@industry.gov.iq et minister@industry.gov.iq,

ainsi qu’à l’ambassade d’Irak à Paris : paremb@iraqmofamail.net