Quelle orientation, quelle stratégie pour la CGT ?

Contribution des CSR n°2
mercredi 30 septembre 2009
par  James Connolly

Le syndicalisme de classe, anti-capitaliste, se caractérise par une profonde crise d’orientation, c’est à dire par un manque de stratégie adaptée à la situation.

Première organisation syndicale en France, la CGT est au cœur de ce problème. Le 49ème congrès doit être l’occasion de mettre cette question au premier plan.

Quelle orientation, quelle stratégie pour la CGT ?

La première contribution du CSR au débat préparatoire de ce congrès avait porté sur les structures. Ce point ne doit pas être déconnecté de celui du débat d’orientation. C’est une et même question. Nous y reviendrons.

Une orientation syndicale anti-capitaliste se doit de répondre à la situation en cours et tracer des perspectives d’action concrète pour atteindre des objectifs clairement affichés. C’est à partir de là que se dessine la stratégie de la confédération. Les syndicats de la CGT ont donc une énorme responsabilité pour sortir de la situation actuelle d’échec.
Inutile de s’attarder sur les caractères de la société capitaliste, que ce soit au niveau de la France comme au niveau mondial : exploitation, domination, discrimination, misère, guerres, destruction de l’environnement,… Voilà le lot quotidien des prolétaires, de leurs enfants et de leurs familles sur la planète toute entière.

Mais la situation actuelle est marquée par la crise économique mondiale dont les conséquences sont déjà terribles, et qui vont s’accentuer. Les grands groupes capitalistes utilisent d’ailleurs le prétexte de la crise pour accélérer la mise en œuvre de plans de rationalisation capitaliste pour augmenter encore plus l’exploitation. La sortie de crise ne sera pas un retour à la situation d’avant crise : ce sera encore pire si nous ne réussissons pas à battre le capitalisme. C’est à cela que la stratégie de la CGT doit répondre. La stratégie de la CGT se doit donc d’être non seulement adaptée au niveau de la France mais aussi au niveau international.

Le congrès de la CGT doit réaffirmer clairement que son objectif est double : combattre pied à pied les conséquences du capitalisme sur les conditions de vie et de travail des prolétaires ; viser, sur cette base de luttes de plus en plus larges, la suppression du capitalisme et la construction d’une autre société, débarrassée de l’exploitation comme le dit l’article 1 des statuts de la CGT.

Pour atteindre ce double objectif, il faut une stratégie adaptée. Ce n’est qu’en tenant ce langage clair, que les syndicats et les syndiqués de la CGT contribueront à que se reconstruise une haute conscience de classe parmi une très large partie des prolétaires. Il faut annoncer clairement une issue et une stratégie de lutte intransigeante comme ce système.

Pour lire la suite...


Documents joints

Bulletin préparatoire N°2
Bulletin préparatoire N°2

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique