Solidarité avec le syndicaliste irakien Kareem Johi

samedi 28 mars 2009
par  CSR

L’administration des Industries Pétrochimiques de Bassora a décidé de sanctionner le militant syndicaliste Kareem Johi et cela malgré l’intervention de l’ICEM :

1- Il sera sanctionné financièrement pour 6 mois, ne recevant que le niveau minimum de salaire
2- Ce salaire sera amputé également de 5% pendant 6 mois
3- Son accès sur son lieu de travail lui sera interdite pendant la même durée.

Nous analysons cette décision comme une procédure agressive, considérant cet acte administratif comme un message des autorités irakienne de combattre le droit d’organisation syndicale au moment où celles ci prétendent instaurer la démocratie.

L’intervention des organisations syndicales internationales est nécessaire, car cette décision arbitraire n’est pas un acte individuel mais une attaque globale contre la liberté et plus particulièrement la liberté syndicale.



Documents joints

Lettre de soutien de la Fédération Internationale
Lettre de soutien de la Fédération Internationale