Retraites : passons à l’offensive, Organisons la grève !!

mardi 25 mars 2008
par  CSR

Réforme après réforme, 1993, 2003 et 2007, le patronat et les gouvernements sont arrivés à mettre TOUS les travailleurs sur le même pied d’égalité pour les retraites : 40 années de cotisations et baisse des pensions. Et maintenant c’est l’allongement du nombre d’annuités pour le taux plein qui est à l’ordre du jour : 41 ans, 42 ans, etc…
De plus, les patrons refusent de prendre en compte les mauvaises conditions de travail et la pénibilité des postes par la mise en place d’une retraite anticipée. Alors que l’espérance de vie d’un ouvrier est en moyenne inférieure de 7 ans à celle d’un cadre !

Passons à l’offensive !!

La commission exécutive de la CGT du 10 janvier 2008 s’est adressée aux syndicats en leur disant « Passons à l’offensive !! ». CHICHE !! C’est la seule chose à faire effectivement, en particulier sur les retraites. Ce sont les patrons eux-mêmes qui ont mis les travailleurs au même niveau pour les retraites. Donc nous devons construire le TOUS ENSEMBLE sur des REVENDICATIONS CONVERGENTES.

Il faut tout faire pour non seulement éviter de nouveaux reculs, mais regagner ce que TOUS les travailleurs ont perdu sur les retraites depuis de nombreuses années, gagner de nouveaux droits comme la retraite anticipée pour les métiers pénibles.
La question de la retraite ne doit pas être découpée comme le veulent le patronat et le gouvernement : des négociations, et de plus étalées selon les sujets : régimes de base, régimes complémentaires, pénibilité, évolution des pensions,…
Nos revendications doivent être claires pour mettre tous les salariés, tous les retraités, tous les jeunes dans le coup, pour une action qui mette un coup d’arrêt définitif aux reculs subits depuis plus de 20 ans !

Des revendications claires !!

„ Augmentation générale des salaires, pour un SMIC à 1500 € nets tout de suite
„ Abrogation de toutes les lois et décrets sur les retraites de 1993, 2003 et 2007/2008.
„ Un départ à 60 ans maxi à taux plein : 37,5 années de cotisation maxi, validation de toutes les périodes non ou mal prises en compte actuellement (études, chômage et formation, congé parental,…), „ retraite à 55 ans pour les métiers pénibles (travaux physiques, travaux exposés au stress et aux produits chimiques,…, travaux de nuit et par cycles,…
„ Une pension de retraite égale au moins à 80 % du dernier salaire et au minimum au SMIC y compris pour la pension de réversion : indexation des pensions sur les salaires, calcul sur les 10 meilleures années pour le privé, suppression de la décote, augmentation des pensions des retraites complémentaires ARRCO-AGIRC et IRCANTEC.

Ne pas s’éparpiller, ne pas se diviser !!

Après le 4 mars (pénibilité), il y a eu le 6 mars (uniquement les retraités), et maintenant le 29 mars (un samedi !). Cet éparpillement nous fera perdre à coup sûr. Au contraire, il faut construire ce qui unifie TOUS les travailleurs et les retraités. Il faut se donner les moyens de créer un vrai rapport de force. Ce ne peut être que par la grève. C’est la seule perspective réaliste. Si on ne tient pas le langage de vérité aux salariés, on ne pourra jamais les mobiliser à la hauteur de l’enjeu.

Seule la grève interprofessionnelle reconductible est réaliste pour gagner sur de vraies revendications. Pour cela il nous faut, sans tarder, dans nos syndicats et nos UL, se coordonner et construire un plan de lutte pour déboucher sur cette GREVE. Toute autre perspective ne sera que l’organisation de la défaite.


Documents joints

Tract CSR Retraites
Tract CSR Retraites