Le manque d’embauches de cheminots empêche les enfants de voyager en train

samedi 5 janvier 2008
par  CSR

À Limoges, le centre unique national JVS, « jeune voyageur service », service SNCF qui permet à des enfants de 4 à 14 ans d’être pris en charge pour un voyage en train, est plus que saturé.

Beaucoup de familles séparées utilisent ce service au moment des vacances scolaires pour faire voyager leurs jeunes, accompagnés d’animateurs engagés par la SNCF. Tous les canaux de distribution du service, Internet, gares et agences de voyage ou appels téléphoniques, aboutissent au Centre de Limoges. Mais faute d’effectifs suffisants, celui-ci ne peut répondre à la demande, normale à cette époque.

À l’approche des vacances de fin d’année, plus de 500 demandes restent donc non traitées, en pré-réservation Internet (peut-être le double mais le système ne décompte pas au-delà de 500). D’autres parents ont demandé la prestation dans les gares mais, bien qu’ils se soient déplacés trois ou quatre fois, ils ne peuvent obtenir la confirmation de leur réservation. Et même si les clients restent des heures au téléphone, le centre ne peut être joint...

La directrice commerciale dit tenir beaucoup à ce service JVS. Mais apparemment, pas au point de réclamer le personnel qui serait nécessaire pour satisfaire toutes les demandes.

Correspondant LO