Les traverses de chemins de fer sont imprégnés d’un produit cancérigène

jeudi 12 octobre 2006


Portfolio

JPEG - 50.8 ko

Commentaires  forum ferme

Logo de CSR
dimanche 24 février 2008 à 11h03 - par  CSR

Le danger est principalement de toucher le bois. Les mesures de protection préconisées pour les Cheminots qui travaillent sur les traverses sont de mettre des gants et aussi un masque au cas où la traverse doit être percée ou sciée, ce qui dégagerait de la poussière pouvant être inhalée.

mercredi 20 février 2008 à 13h10

en fait, ça n’est pas une réponse mais une question que je veux poser ; ou est le danger : quand on touche le bois, que l’on respire à proximité ou que l’on mette les doigs à la bouche aprés avoir touché ce bois...? (les enfants qui pourraient avoir un bac à sable conçu à partir de ces traverses de chemins de fer...)

Logo de Pedro
vendredi 20 octobre 2006 à 09h50 - par  Pedro

Chambre de commerce de Lorraine :

http://www.lorraine-reel.net/pages/connexe.php?view=recherche

étude suisse sur la question (1998) qui préconise l’abandon de la créosote :

http://www.creabeton-materiaux.ch/doc/doc_download.cfm?7E4DF186B2659811240663B12895C44C

Logo de CSR
mercredi 18 octobre 2006 à 17h52 - par  CSR

Oui mais la SNCF vient juste de prévenir les Cheminots qui bossent pour entretenir les voies de chemins de fer !

Logo de Pedro
mardi 17 octobre 2006 à 22h07 - par  Pedro

C’est connu depuis tres longtemps dans les milieux de la construction en bois et de la construction écolo de ne pas acheter ou récupérer des traverses pour construire en raison de la forte toxicité du matériaux