Le droit de grève n’est pas négociable mais le service offert aux usagers est améliorable !

Fédération SUD-Rail
vendredi 27 juillet 2007

Le projet de loi gouvernemental contient des mesures destinées à restreindre le droit de grève des salarié-e-s ; il ne vise absolument pas à améliorer le service rendu aux usagers des transports. A travers des obligations nouvelles, l’objectif est de casser la dynamique propre à un mouvement de grève, pour limiter les résistances collectives aux mesures antisociales … qui toucheront tous les salarié-e-s, y compris celles et ceux (nombreux/ses) qui sont par ailleurs usagers des transports. Le MEDEF et son gouvernement veulent diviser les travailleurs/ses : nous devons, au contraire, renforcer notre unité, mettre en avant les solidarités interprofessionnelles, développer le travail commun avec les usagers


Documents joints

PDF - 116.6 ko
PDF - 116.6 ko
PDF - 116.6 ko
PDF - 116.6 ko