La Poste - Centres de tri et Plate-Formes Colis : La lutte continue !!!

samedi 23 juin 2007

La consultation des personnels organisée par SUD-PTT sur les suites de la mobilisation des services de nuit a rendu son verdict. Une majorité du personnel se prononce pour la poursuite du mouvement.

Après huit mois de conflit, celui-ci estime que les propositions de la direction ne vont pas assez loin et surtout divisent les brigades et les personnels. Il est clair également que dans une période de restructurations violentes, le personnel désire maintenir un rapport de force face à la direction. En conséquence, la fédération SUD-PTT déposera les préavis nécessaires à la poursuite de la mobilisation.

Un message clair

La fédération SUD a organisé entre le 8 juin (signature de l’accord par CGC et UNSA) et le jeudi 21 juin une consultation des personnels sur les suites à donner au mouvement. Cette consultation s’est déroulée sur 53 établissements.

Sur 53 centres qui ont fait remonter leurs résultats, 33 sont pour continuer le mouvement, 17 pour le suspendre et 3 centres ne donnent pas de majorité claire.

Sur 3311 votants, 2963 se sont exprimés (89,5%) dont 1489 pour continuer (50,2%), 1063 pour suspendre (35,8%), 411 abstentions (13,8%) et 348 n’ont pas participé au vote.

Si on enlève l’abstention, le résultat est significatif : 58% pour continuer et 42% pour suspendre. Le résultat centre par centre est disponible dans le fichier joint.

Plusieurs raisons expliquent ce résultat :

- La proximité de l’accord et de la consultation. Le personnel s’est aussi
prononcé, d’une certaine manière, contre l’accord proposé par la direction.

- La longueur du conflit due à la lenteur des négociations a obligé le personnel à maintenir une grève active pendant près de huit mois, d’où un fort ressentiment. La direction du courrier en est directement responsable.

- L’inégalité de traitement entre brigades d’un même centre, directement
générée par l’accord, selon que l’on soit en 2 nuits sur 4 ou dans un autre régime de travail type 22h/6h ou 0h/6h a pesé sur les résultats. Le résultat de ce vote traduit la volonté que tous les régimes de nuit bénéficient de la surmajoration.

- La force des revendications locales avec CQC et la mise en place des
PIC et PPDC (rappelons que sur une PPDC, les nuits sont supprimées et que sur les PIC les 2 nuits sur 4 n’existent pas) a été déterminante. De nombreux préavis locaux sont déposés en même temps que les préavis nationaux.

- Une dégradation constante des conditions de travail et notamment en
termes d’horaires, une pression incessante de la hiérarchie, des réorganisations à la hussarde, de grosses menaces sur l’avenir, amènent le personnel à résister coûte que coûte à la politique menée violemment par la direction.

Il y a sans doute d’autres raisons à ce résultat mais de toute évidence cela dénote un vrai malaise social dans les centres et une volonté de garder un rapport de force global pour s’opposer à une politique de restructuration dévastatrice.

Et pourquoi pas ?

Suite à l’accord signé par CGC et UNSA le 8 juin, deux fédérations syndicales
se prononcent pour l’action : Dans un tract de juin, la fédération FO
indique que “le combat continue”. De son côté, la fédération CGT, dans
un tract du 18 juin, appelle à “poursuivre et amplifier l’action”. Nous invitons ces deux fédérations à déposer les préavis nécessaires les nuits de vendredi à samedi afin que le rapport de force soit le plus fort possible et que la direction réouvre les négociations. Une lettre en ce sens partira prochainement.

Et alors ? Alors, on continue !

Les résultats de la consultation effectuée démocratiquement dans les établissements démontrent une nette volonté des personnels de continuer le mouvement. Comme elle s’y était engagée, la fédération SUD sera aux côtés des personnels. Elle portera ce résultat à la prochaine audience avec la direction et demandera la réouverture des négociations.

Des préavis de grève seront donc déposés tout l’été, le préavis de grève d’une heure illimité continuant de courir. Le combat se poursuit !

www.sudposte75.fr