Formation des intérimaires

Exigez vos attestations et certifications de formation !
mercredi 21 mars 2007

Dans le n°10 mars-avril de Solidaires, revue de l’Union Syndicale de l’Intérim - CGT, il est rappelé que les licences soudures payées par la boîte d’intérim appartiennent à l’ouvrier et pas à l’agence d’intérim.
Bien souvent celle-ci se considère propriétaire de la licence et ne la donne pas à l’intérimaire quand celui-ci n’a plus de mission. C’est du chantage à l’emploi.
C’est illégal.
L’inspection du travail rappelle que "lorsque les salariés effectuent des formations, que ce soit dans le cadre du plan de formation de l’entreprise ou d’un CIF, celles-ci ont un caractère intuitu personae et par conséquent sont attachées à la personne du salarié. Si des attestations de formation sont établies, elles doivent être remises au salarié".

Plusieurs textes rappellent ces dispositions. L’article 3.3 de l’accord du 20 octobre 2000 relatif aux objectifs et moyens de la formation professionnelle :"afin de permettre aux intérimaires de faire état des actions de formation qu’ils ont suivies, les entreprises de travail temporaire s’assurent que le document établi par l’organisme de formation est remis à l’intérimaire, à l’issue de la formation".
Ensuite, l’accord du 8 juillet 2004 relatif à la formation professionnelle dans le travail temporaire :"toute actiond e formation qualifiante doit être validée par la délivrance d’une certification, d’une unité capitalisable, d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’une reconnaissance par une convention collective de branche. Toute autre action fait l’objet de la délivrance d’une attestation écrite".

Plein de métiers où les intériamires sont très nombreux sont concernés : soudeurs, caristes, conducteurs d’engins de chantier, électriciens... Si les boîtes d’intérim gardent les licences, les habilitations électriques et les CACES c’est pour empêcher les ouvriers de les lâcher pour aller voir ailleurs au cas où ce serait mieux payé.

A la fin de la formation, il faut exiger de l’organisme de formation qu’il vous donne l’original de votre licence, CACES, habilitation électrique, permis nacelle,... Sinon contactez votre syndicat et vos délégués ainsi que l’inspection du travail.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Formation des intérimaires