FACTEUR D’AVENIR À LA POSTE : SEUL SUD S’OPPOSE !

mardi 20 février 2007

Afin d’obtenir des signataires au projet Facteur d’avenir, La Poste a décidé de le présenter sous la forme de deux textes séparés : Le volet social (la pilule) soumis à signature appelé " accord relatif au développement professionnel des facteurs, Le volet organisationnel (celui qui fâche) qui ne sera lui, pas soumis à signature.

Les organisations syndicales qui ont donc signé le volet social (CFDT, CFTC, CGC, FO, UNSA) cautionnent clairement la généralisation du projet.

Marguerite, pas Marguerite ? Qui dit la vérité ?

Pour tenter de justifier aujourd’hui une signature ne les engageant pas sur l’auto remplacement, les signataires affirment que La Poste a supprimé la marguerite du volet organisationnel.

A vous de juger :

Propositions contenues actuellement dans le projet officiel :

" fonctionnement de l’équipe :

le fonctionnement de ces équipes privilégie une durée journalière de travail stable reposant sur des quartiers équilibrés (parcours/ volume à distribuer) équitables. Celle-ci est obtenue en intégrant la variabilité du trafic selon les jours de la semaine identifiés comme faibles ou forts. Les facteurs de quartiers distribuent toujours leur tournée à laquelle s’ajoutent, certains jours faibles, quelques voies prédéterminées (toujours les mêmes) représentant au maximum 15% du trajet total.Le plafond du nombre de jours faibles et leur calendrier sont établis au moins trois mois à l’avance localement. "

Effectivement le texte ne contient pas le mot marguerite, mais il contient le partage de tournées en fonction de la variabilité du trafic !

Cohérente depuis le début du projet, la fédération SUD, opposée à tout auto remplacement ou variabilité de l’activité, a utilisé son droit d’opposition.

Malheureusement, pour que l’accord ne puisse pas être validé, il aurait fallu que la CGT non-signataire nous rejoigne dans notre démarche.

Retrait du projet : Ca dépend de nous !

L’heure est à l’action. Une Commission de Dialogue Social aura lieu le 28 février sur le volet organisationnel. Pour Sud, seule une action installée dans la durée pourra mettre un terme définitif à ce projet néfaste.

Facteur d’Avenir : A l’instar des centres de tri , des départements s’organisent pour construire un mouvement permanent, notamment par la grève le samedi par groupement ou non : Hérault, Essonne, Gironde, Loire Atlantique/ Vendée, Morbihan, Finistère, Bouches-du-Rhône, …

Suivons leur exemple !

Facteur d’Avenir ne sera pas notre avenir !

www.sudposte75.fr