Centres de tri et PFC : Après les propositions de La Poste... LA GRÈVE CONTINUE DE PLUS BELLE !

mardi 6 février 2007

Après les premières propositions de La Poste la semaine dernière, la réponse des grévistes a été cinglante. Les forts chiffres de grève dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 février démontrent que les personnels ne se contenteront pas d’un plat de lentilles. La direction de La Poste doit revoir sa copie et faire des propositions à la hauteur des attentes. Tant que ce ne sera pas le cas, la grève continuera de plus belle...

La décision du Siège de La Poste d’avancer les négociations salariales, puis de proposer une revalorisation de l’heure de nuit (même minime) prouve que notre grève est totalement légitime.

Il aura quand même fallu près de trois mois pour avoir le commencement d’un début de réponse sur les revendications ! Et les 10 centimes d’augmentation (si l’on soustrait les sept années de rattrapage) sont totalement insuffisants ! De plus, la question du travail de nuit et des régimes de travail n’est toujours pas à l’ordre du jour de la négociation. Et la prime mensuelle proposée ne répond pas à la question posée !

Dans ces conditions, la grève continue !

La grève de vendredi dernier : une réponse aux propositions de La Poste ! La nuit du vendredi 02 au samedi 03 février doit être considérée comme la réponse des grévistes aux propositions à minima de La Poste. Cela prouve une fois de plus la détermination du personnel à ne rien lâcher. Voici les chiffres qui nous sont remontés :

Créteil : 54%, Rouen : 48%, Belfort : 90%, Trappes : 45%, Issy les Moulineaux : 72%, Orly : 80%, Annecy : 60%, Saint-Brieuc : 80%, La Rochelle : 50%, Bordeaux : 70%, Bobigny : 78%, Mulhouse : 44%, Toulouse : 50%, Paris Louvre : 47%, PIC Gonesse : 50%, Paris 14 CTC : 42%, Valenciennes :36%, Lille : 29%, Mitry-Mory : 40%, Roissy CI : 30%, Marseille Ville : 85%, Marseille Provence : 70%, Paris 15 CTC : 38%, Montpellier : 30%, Pontoise : 30%, PFC Cavaillon : 55%, Arras : 23%, Roissy TA : 40%, Toulon : 34%, Pau : 27%, Brest : 29%, Nantes : 50%, Chalons : 42%, Lyon St Priest : 50% ... Et de nombreux centres n’ont pas encore fait remonter les chiffres. Par ailleurs, la grève d’une heure toutes les nuits continue dans certains centres.

On en remet une couche ce week-end !

La grève qui dure maintenant depuis plus de 3 mois pour certains centres, plus de 2 mois pour d’autres, aura déjà permis de poser les revendications et d’amener La Poste à la table des négociations. Pour autant, en l’état des propositions, il n’est pas question de s’arrêter en si bon chemin. Nous devons continuer à maintenir la pression pendant les négociations.

La fédération SUD appelle tous les personnels à rester mobilisés et à continuer la grève ! Grève d’une heure par nuit pour les agents contractuels et toutes les nuits des vendredis pour les personnels fonctionnaires.

(un préavis national spécifique a été déposé pour la nuit du vendredi 9 au samedi 10 février)

Et aussi...

Pour nos salaires, le 8 février A l’appel de 5 fédérations syndicales de fonctionnaires (CGT, FO, FSU, SUD-Solidaires, UNSA), une journée nationale de manifestation et de grève est organisée sur les questions d’emplois et de salaires. Le contentieux salarial s’accentue avec un cumul de perte de 6% depuis janvier 2000. A La Poste, les négociations salariales sont ouvertes depuis le 25 janvier et concernent tout le personnel. Le pouvoir d’achat est aujourd’hui une question cruciale. Il y a donc toutes les raisons de se mobiliser, ensemble, fonctionnaires et contractuels !

www.sudposte75.fr


Commentaires  forum ferme