Les « 4 de la Rochelle » sont relaxés

samedi 20 janvier 2007

La Cour d’Appel de Poitiers vient de rendre son jugement dans l’affaire de l’incendie du Medef de la Rochelle.

Les « 4 de La Rochelle » sont relaxés. C’est un succès, le résultat d’une campagne de solidarité et de mobilisation importante de la part de la Cgt pour faire éclater la vérité de l’innocence des quatre militants injustement poursuivis.

C’est une étape capitale pour que cesse définitivement l’acharnement contre les « 4 de La Rochelle ».

C’est un encouragement pour toutes celles et tous ceux qui luttent contre les discriminations et les atteintes aux libertés individuelles et collectives.

C’est un point d’appui pour la démocratie sociale et la défense du droit à manifester et à revendiquer.

C’est une grande étape dans les luttes contre la criminalisation de l’action syndicale.